Bio-bibliographie H

H

HAQUET Guy (R.P. Guy, d.)

HAQUET Guy (Père Guy). – Prêtre diocésain du diocèse de Rouen. Né le 21 décembre 1934 à Mont Saint Aignan. Ordonné prêtre le 23 décembre 1961 dans la chapelle du Grand Séminaire, il est successivement nommé en 1962 vicaire à Saint Vivien de Rouen, en 1969 membre de l’équipe du Centre Saint Romain (ancien Petit Séminaire), en 1974 vicaire à Saint Pierre du Havre, en 1976 aumônier national du Mouvement eucharistique des Jeunes. En 1982 il est mis à la disposition du diocèse de Papeete, puis est nommé en 1984 vicaire à Yvetot, en 1985 curé de Déville-lès-Rouen, en 1993 curé de Saint Valéry en Caux, puis en 2000 de la paroisse Saint Jacques de la Béthune Aliermont. Il est aumônier diocésain du Secours catholique de 1991 à 2000. En 2008 il se retire à Collanges dans le Puy-de-Dôme, avant d’être admis en 2014 au Castel Saint Jacques de Saint Jacques sur Darnétal. Décède le 30 septembre 2015 à 1er octobre au Castel Saint Jacques à Saint Jacques sur Darnétal.

Bibliographie. – http://rouen.catholique.fr/diocese/annuaire/pretres/abbe-guy-haquet/

HAMIL Marie Thérèse (Sr Marie Thérèse, s.j.c.)

HAMIL, Marie Thérèse (Sœur Thérèse). (1906-1981). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1906. Arrive à Tahiti en 1929. Quitte Tahiti en 1940.

Bibliographie. –

HATITIO Martine (Sr Martine, o.s.c.)

HATITIO, Martine (Sœur Martine). (1970). – Religieuse de l’Ordre de Saint Claire. Entre au monastère en 1999. Prononce ses vœux temporaires en 2002. Le 31 mai 2006, prononce ses vœux défintifs au Monastère Sainte Claire d’Outumaoro (Punaauia)

Bibliographie. – Semeur tahitien n°12 du 18 juin 2006, p.4-5 ;

HARDOUIN Pierre Marie (Fr Ernestus, f.i.c.)

HARDOUIN, Pierre Marie (Frère Ernestus) (1876-1933). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 4 juillet 1876 à Morieux. Entre au noviciat le 19 mars 1892. Arrive à Tahiti en 1922. Quitte Tahiti en 1933. Meurt le 9 septembre 1933 à Josselin.

Bibliographie. –

HARDY Maria Goretti (Sr Maria Goretti, s.j.c.)

HARDY, Maria Goretti (Sœur Maria Goretti). (1930). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1930. Arrive à Tahiti en 1954. Quitte Tahiti en 1969.

Bibliographie. –

HAREUTA Gisèle (Sr Marie Marthe, s.j.c.)

HAREUTA, Gisèle (Sœur Marie Marthe). (1935). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1935 à Tahiti. Arrive à Tahiti en 1978.

Bibliographie. –

HAUTECŒUR Nicolas (Fr Nicolas, s.s.c.c.)

HAUTECŒUR, Nicolas (Frère Nicolas). (1822-1898). - Religieux picpucien. Né en 1822 à Belle-Vallée (Ardèche). Arrive aux îles Marquises le 8 octobre 1854, comme « donné ». Fait profession, comme Frère convers dans la congrégation, en 1891. Meurt le 11 novembre 1898 à Taiohae, après quarante-quatre années de présence continue aux Marquises.

Bibliographie. –

HEARN Brigitte (Sr Marie de Saintes Reliques, s.j.c.)

HEARN, Brigitte (Sœur Marie des Saintes Reliques). (1845-1916). - Religieuse de la Congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Débarque à Tahiti le 2 novembre 1869 comme sœur institutrice à l'école Saint-Joseph de Papeete. Elle y exerce jusqu'en 1913, chargée particulièrement des cours de langue anglaise. Prend sa retraite à Papeete, après avoir dispensé l'instruction à toute une génération de jeunes filles tahitiennes. Meurt à Papeete le 26 octobre 1916.

Bibliographie. –

HÉBERT Pierre Louis (R.P. Jean-Baptiste, s.s.c.c.)

HÉBERT, Pierre Louis (Père Jean-Baptiste). (1809-1859). - Religieux picpucien. Né le 9 juin 1809, à Mont Pinchon (Manche). Profès dans la congrégation en 1843. Envoyé en Océanie. Décédé aux îles Gambier, le 20 mars 1859, par suite d'un accident de mer.

Bibliographie. – Deux lettres de lui dans les Lettres des Missionnaires des Sacrés Cœurs, 1846, p.10-12 et 13-18 ;

HEIDMANN Estelle (Sr Estelle, s.j.c.)

HEIDMANN, Estelle (Sœur Estelle). (1879-1939). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1879. Arrive à Tahiti en 1898. Décède à Tahiti en 1939.

Bibliographie. –

HEITZ Marie (Sr Marcelline de Jésus, s.j.c.)

HEITZ, Marie (Sœur Marcelline de Jésus). (1873-1929). Née le 9 décembre 1873 à Kaysersberg (Haut-Rhin). Fille de Wendelin HEITZ et Anne-Marie MATTERN. Elle est la deuxième d’une fraterie de six enfants dont trois mourront en bas-âge. Elle fait sa profession religieuse à Paris le 4 septembre 1895. Elle est nommée dans la foulé pour enseigner à Saint Marcel-lez-Chalons. Elle quitte la France pour Tahiti suite à la loi sur la laïcité, ou elle enseignera jusqu’en 1925. En août 1925, elle fonde la nouvelle école de Raiatea, dont elle est directrice jusqu’en 1928. Un cancer de la bouche se déclare rapidement. Elle est évacuée sur San-Francisco pour des soins, puis retourne définitivement en France. Décède à Paris, rue Vaugirard le 12 août 1929 des suites de son cancer.

Bibliographie. –

HELLARD Marthe (Sr Marthe, s.j.c.)

HELLARD, Marthe (Sœur Marthe). (1915-1971). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1915. Arrive à Tahiti en 1951. Dircetrice de l’ÉColde de la Mission (Papeete). Décède à Papeete le 29 mai 1971.

Bibliographie. –

HENGST Bernhard (Fr Boniface, s.s.c.c.)

HENGST, Bernhard (Frère Boniface). (1868-1930). - Frère convers picpucien. Né à Paderborn (Allemagne), le 30 septembre 1868. Profès dans la congrégation le 12 mai 1889. Part aux îles Marquises en 1895. En revient en 1914, estropié à la suite d'un accident. Restera en Europe « donnant des conférences et rédigeant des relations sur les choses qu'il avait vues ou entendues aux Marquises ». Meurt à Simpelveld (Hollande), le 1er janvier 1930.

Bibliographie. – Cf. sur lui : Annales des Sacrés Cœurs, 1930, p.399-400 ;

HERBERT René (R.P. René, d.)

HERBERT, René (Père René). – Prêtre diocésain du diocèse aux Armées. Arrive à Tahiti en 1991. Il est prêtre « fidei donum ». Assurera son ministère à la paroisse Saint Paul de Mahina. Quitte Tahiti en 1995.

Bibliographie. –

HÉRÉDIA Margot (Sr Margot)

HÉRÉDIA, Margot (Sœur Margot). (1914). - Religieuse des Sœurs de Notre dame de Charité du Bon Pasteur d’Angers. Né en 1914. Arrive à Tahiti en 1968. Quitte Tahiti en 1970.

Bibliographie. –

HERMEL André Étienne (Mgr Athanase, s.s.c.c.)

HERMEL, Mgr André-Étienne (1873-1932). - Vicaire apostolique de Tahiti. Né le 26 avril 1873 à Fécamp (Seine-Maritime), où son père est armateur. Études au petit séminaire d'Yvetot et au grand séminaire de Rouen, alors tenu par les picpuciens. Fait profession dans cette congrégation, le 25 décembre 1896. Ordonné prêtre le 25 juillet 1897. Professeur au grand séminaire de Rouen et prédicateur à Paris, 1901-1902. Reçoit en 1902 son obédience pour l'Océanie. Le « Père Athanase » arrive le 23 janvier 1903 à Papeete. Nommé dès la fin de l'année curé de la cathédrale de Papeete, ses qualités et son savoir-faire le désignent rapidement à Mgr Verdier*, fatigué, comme son coadjuteur. Le 15 mai, le Saint-Siège le nomme évêque titulaire de Casium. Il est sacré à Papeete, le 27 août 1905, par Mgr Verdier et Mgr Martin*. Ses trente-deux ans font alors de lui le plus jeune évêque de la chrétienté. Mais sa mission lui paraît « une des plus vastes et des plus pénibles du monde ». En fait, Mgr Verdier se retirant complètement de l'administration en 1908 et vivant dans une totale retraite, son coadjuteur aura très vite toute la responsabilité du vicariat. Six mois après son sacre, la Polynésie subit le terrible cyclone de février 1906 qui ravagea les Tuamotu. Pendant que Mgr Verdier pense à aller chercher secours à San Francisco - qui subit justement alors son tremblement de terre ! - Mgr Hermel, en mai d'abord, puis en juillet-octobre, visite une trentaine des Tuamotu pour y porter des secours et organiser la remise en état. En 1914, il réclame spontanément, dès la mobilisation, le poste d'aumônier de la petite troupe qui fut constituée à Papeete pour en assurer la défense. Le jour du bombardement de Papeete, il se tint sous les obus, à son poste de combat, qui était au sémaphore, près du commandant de la défense.

L'épiscopat de Mgr Hermel verra le Père Maurel* s'installer dans les îles Sous-le-Vent, les Pères Prat* et Cavaignac* prendre pied dans les Australes en 1909, un missionnaire arriver à Rurutu en 1929. Il défend les écoles au moment du combisme et sauvegarde la présence des Frères et des Sœurs de Cluny qu'il installera même à Raiatea en 1925. Il fonde deux journaux : en 1909, le Semeur, en français et, en 1914, le Vea Katorika, en tahitien ; plus tard, aux iles Cook, le Torea Katorika. Fera paraître, en particulier, le guide des carèchistes tahitiens (1911), la Bible (1913), un grand catéchisme (1924). Il demande et obtient du Saint-Siège, en 1922, l'érection des îles Cook en une circonscription ecclésiastique séparée : la Préfecture apostolique des îles Cook, et y fait nommer le Père Bernardin Castanié*. Il s'efforcera de susciter des vocations sacerdotales parmi les Tahitiens, se faisant parfois lui-même professeur de latin, sans d'ailleurs parvenir à ses fins. Il écrira une vie de son prédécesseur, Mgr Jaussen*, dont le manuscrit ne fut jamais publié. Fait plusieurs voyages ad Limina, en 1924, 1928 et 1931. Au cours de ce dernier séjour en Europe se sentant fatigué, brusque son retour et s'en vient mourir, d'un cancer de l'estomac, à Papeete, le 20 février 1932. Son jubilé, en 1930, avait été à Papeete l'occasion de grandes manifestations de sympathie. Le jour de ses obsèques la population lui fera d'imposantes et chaleureuses funérailles. Il repose dans le cimetière de la mission, à Papeete. Il était chevalier de la Légion d'honneur. L'amiral Decoux, dans ses souvenirs, le dépeint comme un « homme direct, solide et aux idées larges, élevé dans l'ambiance manne ».

Les armes de Mgr Hermel étaient : écu écartelé d'azur et d'or, portant au 1er écart deux cœurs de gueule ; au 4e écart une barque de sable ; au 2e écart une étoile d'or ; et au 3è écart un cocotier terrassé de sinople ; avec la devise : In timore Domini, fiducia fortitudinis (Prov. XIV, 26). Il avait voulu rappeler, avec les Sacré-Cœurs, sa famille religieuse ; avec la barque, son père, l'armateur fécampois ; avec le cocotier, la mission de Tahiti, son pays d'adoption ; avec l'étoile de la mer, prise dans le blason de Mgr Jaussen, sa dévotion aux traditions missionnaires du grand évêque.

Bibliographie. - On trouvera une bibliographie complète de Mgr Hermel dans Streit, Bibliotheca Missionum, vol. 21, p.445-446. - Il a publié de nombreuses lettres dans Les Annales des Sacrés-Cœurs, de 1903 à 1931 ; les Missions catholiques, 1906, 1911, 1926, etc. - En ce qui concerne sa personne, les Annales des Sacrés-Cœurs ont raconté son sacre, 1905, p.365-378, ill. ; son jubilé d'épiscopat, 1930, p.632-640 ; son voyage en France en 1931, p.137-143 ; sa biographie, sous la signature du Père Ildefonse Alazard*, 1932, p.437-468 et 516-520. Son Oraison funèbre fut prononcée à Rouen, par Mgr du Bois de La Villerabel, le 11 mars 1932, (Rouen, 16 p.). Voir quelques pages le concernant dans : Amiral Decoux, Sillages dans les Mers du Sud, Paris, 1952, p.369-370.

Semeur tahitien n°20 du 22 novembre 2009 p.11 ;

HEURTEL Louis Marie (R.P. Ernest, s.s.c.c.)

HEURTEL, Louis Marie (Père Ernest). (1801-1850). - Religieux picpucien. Né le 28 janvier 1801, à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord). Profès dans la congrégation en 1837. Envoyé comme missionnaire aux îles Marquises, arrive à Vaitahu le 3 février 1839, par la goélette The Friends. Quitte Tahuata pour les Hawaii où il arrive le 13 mai 1840. Passe ensuite à la mission de Tahiti en 1847 où il sera supérieur religieux des missionnaires et provicaire de Mgr T. Jaussen. Meurt à Papeete le 18 octobre 1850. On trouve son nom orthographié, à tort, Hurtel.

Bibliographie. – Lettre de lui dans les Lettres des missionnaires des Sacrés Cœurs, 1839, p.7-11 ; Annales de la Propagation de la Foi, 1842, p.369-371 ;

HEURTER Dalmas (Fr Dalmas, s.s.c.c.)

HEURTER, Dalmas (Frère Dalmas). (1817-1893). - Religieux picpucien. Né en 1817. Missionnaire à Tahiti en 1856. Quitte Tahiti en 1859. Décède en 1893.

Bibliographie. –

HICKEL Placide (Fr Placide, s.s.c.c.)

HICKEL, Placide (Père Placide). (1861- ?). - Religieux picpucien. Né en 1861. Arrive à Tahiti 1893. Quitte Tahiti en 1898.

Bibliographie. –

HOAREAU Hugoline (Sr Hugoline, s.j.c.)

HOAREAU, Hugoline (Sœur Hugoline). (1859-1929). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1859. Arrive à Tahiti en 1883. Décède à Tahiti en 1902.

Bibliographie. –

HODÉE Michel (R.P. Michel, d.)

HODÉE, Michel (Père Michel). (1923). – Prêtre diocésain du diocèse d’Angers. Né le 29 septembre 1923. Arrive à Tahiti en 1978. Assurera des retraites spirituelles à plusieurs reprises. Ministère à Bora-Bora.

Bibliographie. –

HODÉE Paul (R.P. Paul, d.)

HODÉE, Paul (Père Paul). (1929-2014). – Prêtre diocésain du diocèse d’Angers. Né en 1929 à Cornée. Arrive à Tahiti en 1978. Il est prêtre « fidei donum ». Son premier ministère dans l’archidiocèse est les mouvements de jeunesse. Il sera vicaire général de Mgr Michel durant de nombreuses années. Il quitte définitivement Tahiti en 1993. Décède le 24 avril 2014 à Angers.

Bibliographie. – HODÉE Paul, Tahiti 1834-1984 - 150 ans de Vie chrétienne en Église, Archevêché de Papeete, Ed. Saint-Paul, Paris-Fribourg, 1983, 704 p. ; HODÉE Paul, Tahiti 1984-1993 – 10 années d’éditoriaux du Semeur Tahitien, Haere Po no Tahiti, Papeete, 1993, 196 p. ;

Semeur tahitien n°8 du 27 avril 2014, p.8 ;

HOGAN Maureen (Sr Maureen)

HOGAN, Maureen (Sœur Maureen). (1918-1997). - Religieuse des Sœurs de Notre dame de Charité du Bon Pasteur d’Angers. Né en 1918 en Australie. Arrive en Australie en 1939 après son noviciat à la maison-mère d’Angers (France). Elle commence par exercer son ministère auprès filles en difficultés à Perth et Brisbane. Ensuite, elle a vécu brièvement à Angers avant d'aider à la fondation d’une communauté à Melbourne. Elle servira à Rome, Abbostsford, Oakleigh, Boronia. Arrive et quitte Tahiti en 1976. Son dernier ministère fut à Adelaide au sein de l'aumônerie des résidents des Maisons de la Croix du Sud. Elle décède le 21 juin 1997 à Melbourne (Australie).

Bibliographie. –

HOKAHUMANO Bernard (Diacre Bernard, d.)

HOKAHUMANO, Bernard (Diacre Bernard). (1953). – Diacre diocésain. Ordonné diacre en 1997.

Descendance. –

Bibliographie. –

HOLMES Benedict (Sr Benedict)

HOLMES, Bénédict (Sœur Bénédict). (1913). - Religieuse des Sœurs de Notre dame de Charité du Bon Pasteur d’Angers. Né en 1913. Prononce ses vœux en 1938. Arrive à Tahiti en 1972. Quitte Tahitit en 1982 après 11 ans de présence.

Bibliographie. –

HOLOZET Louis (Diacre Louis, d.)

HOLOZET, Louis (Diacre Louis). (1942). – Diacre diocésain. Ordonné diacre en 2002.

Descendance. –

Bibliographie. –

HOLOZET Norbert (R.P. Norbert, d.)

HOLOZET Norbert (Père Norbert). (1940). – Prêtre diocésain. Ordonné diacre le 14 août 1968 à Nouméa et prêtre le 21 décembre 1968 par Mgr Michel Coppenrath* à l’église provisoire de la Mission à Papeete.

Bibliographie. –

HOLTRICHTER Henry Frédéric (Fr Aloys, s.s.c.c.)

HOLTRICHTER, Henri Frédéric (Frère Aloys). (1831-1884). - Religieux picpucien. Né en 1831 en Allemagne. Arrive à Tahiti 1860. Le Frère Aloyse, menuisier, est l’ébéniste, le doreur des mobiliers et aussi l’organiste de la cathédrale. Il travaille à Punaauia en 1860, à Papetoai en 1872, à l’archevêché en 1873 et à Paea en 1878. C’est lui qui fabrique « le bel autel et la balustrade armoriée de la chapelle de l’évêché, ainsi que la plupart de smeubles des églises et presbytères de Tahiti, de Moorea et des Tuamotu. » Décède à Papeete (Tahiti) le 27 novembre 1884.

Bibliographie. – Une brève présentation de lui dans « Tahiti 1834-1984 » de P. Hodée, p.335.

HOUDE Jeanne (Sr Jeanne, m.n.d.a.)

HOUDE, Jeanne (Sœur Jeanne). (1919). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1968. Quitte Tahiti en 1973.

Bibliographie. –

HOUSSAY Jules (R.P. Bertrand, s.s.c.c.)

HOUSSAY, Jules (Père Bertrand). (1863-1939). - Religieux picpucien. Né le 9 mars 1863 à Cossé-le-Vivien (Mayenne). Ordonné prêtre en 1887. Après avoir été curé en France, fait profession dans la congrégation en 1897. Est envoyé comme missionnaire à Tahiti où il arrive le 9 novembre 1901. Il sera le premier directeur du Semeur tahitien jusqu’en mars 1912. Homme instable, quitte le vicariat en 1912. Meurt à Saint-Aubin d'Ecrosville (Eure) en avril 1939.

Bibliographie. – Annales des Sacrés Cœurs, 1902, p.53-56, 282-285 ; Semeur tahitien n°3 p.6 ;

HUPPE Cécile (Sr Cécile, m.n.d.a.)

HUPPE, Cécile (Sœur Cécile). (1918). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1952.

Bibliographie. –

HUVEKE Marie-Andrée (Sr Marie-Andrée, f.c.s.j.)

HUVEKE Marie-Andrée (Sœur Marie-Andrée). (1963). – Première religieuse polynésienne de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur. Prononce ces vœux en 1988. Enseignante à Atuona (Hiva-Oa) de 2008 à 2010. Quitte Tahiti en 2010. Nommée conseillère au chapitre général le 24 juillet 2013.

Bibliographie. – 

Ajouter un commentaire

Anti-spam