Bio-bibliographie B

B

BAAL Marie Fanny (Sr Marie Fanny, s.j.c.)

BAAL, Marie Fanny (Sœur Marie Fanny). (1894-1982). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1894. Arrive à Tahiti en 1925. Quitte Tahiti en 1932.

Bibliographie. –

 BACHELOT Alexis 

 Bibliographie. –

BALDNER Henri (R.P. Damase, s.s.c.c.)

BALDNER, Henri (Père Damase) (1850-1879). – Religieux picpucien. Né à Bodenheim (Hesse) le 24 octobre 1850. Profès le 16 octobre 1872. Arrive à Tahiti le 21 décembre 1874 sur le Greyhound ; ordonné prêtre à Papeete par Mgr Jaussen* le 4 juin 1875 avec le Père Michel Béchu* ; décédé à Papeete le 19 octobre 1879.

Bibliographie. – Voir sur lui : Annales des Sacrés-Cœurs, 1880, p.137-140 ;

BARJON Cécile (Sr Cécile, s.j.c.)

BARJON, Cécile (Sœur Cécile). (1937). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1937. Arrive à Tahiti en 1963. Quitte Tahiti en 1968.

Bibliographie. –

BARLIER Christophe (R.P. Christophe, d.)

BARLIER Christophe (Père Christophe) (1963). – Prêtre diocésain. Né le 22 mars 1963 à Colmar (Haut-Rhin). Engagé dans la Marine national à l’École des mousses de Brest. Entre au séminaire d’ainés à Vienne  en 1986. Fait la philosophie au séminaire de Nancy au titre de l’archidiocèse de Strasbourg. Après une année de stage en Polynésie, reprend  sa téhologie au grand-séminaire Raanuu te Varua de Tahiti. Est ordonné prêtre le 8 décembre 1993 à Maria no te Hau de Papeete.

Bibliographie. –

BARNEY Anne (Sr Louise des Cinqs plaies, s.j.c.)

BARNAY, Anne (Sœur Louise des Cinq plaies) (1854-1937). - Religieuse de la Congrégation Saint-Joseph de Cluny. Fait profession, le 8 décembre 1870. Part pour l'Océanie et arrive à Papeete le 1er septembre 1877. Y fait la classe pendant quelques mois, puis fut désignée pour Taiohae, Nuku Hiva, îles Marquises. En 1880, éprouvée par le climat, elle fut nommée directrice de l'école à Mataièa, Tahiti. En 1902, l'école laïcisée, elle rentre à Papeete, où elle devient Supérieure principale du district en remplacement de la Mère Mélanie Misson*. décédée. Elle remplira cette tâche jusqu'en 1930, maintenant le niveau des études à l'école de Papeete, améliorant les bâtiments scolaires, visitant les Communautés de son district. En 1918, son dévouement aux malades, lors de la grippe espagnole, lui vaudra la médaille des épidémies. En 1928, tout Papeete s'unit pour fêter ses cinquante ans de présence en Océanie. En 1930, elle est relevée de sa charge de Supérieure. Elle se retire à Basse-Terre (Guadeloupe), où elle meurt, le 29 juin 1937.

Bibliographie. –

BARONNET Xavier (Mgr Xavier, s.j.)

BARONNET, Xavier (Monseigneur Xavier) (1927-2012). - Religieux jésuite. Né le 5 avril 1927 à Chantenay. Ordonné prêtre le 7 septembre 1960 pour la Compagnie de Jésus. Après avoir approfondit sa formation de jésuite (1966), il quitte I’Afrique en 1969 pour la Polynésie, où il aide I’archevêque de Tahiti. Il était déjà brièvement passé à Tahiti en 1965. Il restera à Tahiti du 10 octobre 1969 au 30 avril 1971 pour la mise en œuvre du 1er Synode diocésain de Papeete (1971). Il reviendra en 1978 pour accompagner la démarche synodal du dicèse de Taiohae (Marquises). ll passera en tout dix ans dans le Pacifique Sud. Il sera par la suite nommé évêque de Port-Victoria (Seychelles) le 3 mars 1995. Charge qu’il quittera le 1er juin 2002. Il décède le 8 septembre 2012 à Paris.

Bibliographie. –

BARTZ Adam (R.P. Materne, s.s.c.c.)

BARTZ, Adam (Père Materne) (1864-1899). - Religieux picpucien. Né le 6 juillet 1864 à Nirm (Allemagne). Profès dans la congrégation le 4 mai 1888. Prêtre en 1891. Arrive aux Marquises le 22 septembre 1891. Il passera la plus grande partie de sa vie à Tahuata, parfois détaché à Ua Huka. S'occupe beaucoup des écoles. Meurt phtisique, le 7 avril 1899, à Atuona, ayant altéré sa santé par une vie trop active.

Bibliographie. – D’expression allemande, ses lettres ont surtout été publiées par : Der Wer des Pater Damian, de 1895 à 11898. Aussi dans Die katholischen Missionen, 1897. Les Annales des Sacrés Cœurs, 1897 et 1898.

BASTIEN-MONAT Joëlle (Sr Joëlle, f.m.j.)

BASTIEN-MONAT, Joëlle (Sœur Joëlle). (1986). – Religieuse de la congrégation Famille Marie Jeunesse. Née en 1986. Prononce ces vœux en 2012. Arrive à Tahiti en 2011.

Bibliographie. –

BATANY André (Fr André, f.i.c.)

BATANY, André (Frère André). (1945). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1945. Arrive à Tahiti en 1970. QuitteTahiti en 1972.

Bibliographie. –

BAUDICHON Joseph Paul (MgrJoseph-Paul, s.s.c.c.)

BAUDICHON, Mgr Joseph-Paul (1812- 1882). - Premier vicaire apostolique des îles Marquises. Né à Sainte-Maure (Indre-et-Loire) le 18 septembre 1812. Fait profession dans la congrégation des Sacrés-Cœurs de Picpus en 1837. Ordonné prêtre en 1838. Reçoit son obédience pour l'Océanie et arrive à Vaitahu, îles Marquises, par le Friend, goélette anglaise, avec Mgr Rouchouze* et cinq autres missionnaires, le 3 février 1839. Supérieur de cette mission débutante, c'est lui qui reçoit à Vaitahu, en avril 1842, l'amiral Dupetit-Thouars* envoyé par la France pour prendre possession de l'archipel. C'est lui qui sert d'interprète entre l'amiral et le roi Iotété* et qui circule dans les îles avec les Français : on trouve son nom dans les procès-verbaux d'annexion des îles Tahuata, Nuku Hiva et Ua Pu. En 1844, après la disparition de Mgr Rouchouze dans le désastre du Marie-Joseph, il est nommé par Rome administrateur du Vicariat apostolique de l'Océanie orientale, en qualité de coadjuteur de l'évêque naufragé, dont la mort n'était pas encore regardée comme officielle. Est sacré évêque de Basilinopolis le 21 décembre 1845 dans la cathédrale de Santiago par Mgr Etua. Dès le lendemain il regagne, à bord du Crisquar, les Marquises où il arrive à Taiohaé le 23 janvier 1846. Il y a alors à peine deux douzaines de baptisés vivant aux Marquises. Préside quelques cérémonies de baptême à Tahuata et à Ua Pu, bénit quelques chapelles, reçoit deux sœurs de Saint-Joseph de Cluny venues pour tenir une école, le tout dans un milieu de menaçants conflits locaux qui découragent l'évêque. Il regarde alors du côté de Tahiti, île désormais ouverte à la libre prédication des missionnaires catholiques. Il s'embarque sur le Cincinnati le 15 septembre 1848. Fatigué il ne fera que passer à Tahiti qu'il quitte le 28 janvier 1849 par l'Arche d'Alliance, Cdt Marceau*. De retour en France, en juillet 1850, sa santé ne lui permettant pas de reprendre son poste aux îles Marquises, il donne sa démission en 1849. S'engage de 1852 à 1869 avec son neveu Jules Le Clercq dans un Picpus de la plus stricte observance dont il deviendra le premier « Supérieur général », dans une congrégation considérée comme schismatique. Tout rentrera dans l'ordre. « Il manquait d'esprit surnaturel, de respect pour ses supérieurs, avait des vues de politique humaine et d'aspiration vers les grandeurs », dit une note qui s'étonne qu'il « ait accepté d'être nommé roi aux Marquises en 1848 ». Meurt à Tours (Indre-etLoire) le 11 juin 1882. Il était chevalier de la Légion d'honneur. Ses armoiries épiscopales figuraient deux païens convertis s'agenouillant au pied d'une croix qui porte en banderole la devise fides ex auditu. La croix est plantée au sommet d'une île montagneuse, Tahuata, où commença la mission en 1838. Les Sacrés-Cœurs planent sur la mer qui entoure l'archipel.

Bibliographie. – On trouvera une lettre de Mgr Baudichon dans les Lettres des Missionnaires des Sacrés Cœurs, 1843, p.24-27, lithographie. – Lors de son sacre, il fit imprimer à Valparaiso en 1845, un petit catéchisme en marquisien : Ui i una o te kekao tiatohu. Après sa mort, la Semaine religieuse de Tours, de 1882 à 1885, publia d’importants : Souvenirs d’un missionnaire en Océanie. – La sSemaine religieuse de Tours, consacra à Mgr Baudichon une notice nécrologique en 1882, p.221-222 ; ainsi que les Missions Catholiques de 1882, p.456, et d e1883, p.664. Voir Streit, Bibliotheca missionum, t.21, p.123.

BAUDOUY Dominique Marie (Sr Dominique Marie, s.j.c.)

BAUDOUY, Dominique Marie (Sœur Dominique Marie). (1851-1923). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1851. Arrive à Tahiti en 1877. Quitte Tahiti en 1890.

Bibliographie. –

BAYER Martin (Fr Martin, s.s.c.c.)

BBAYER, Martin (Frère Martin) (1868-1938). - Religieux picpucien. Né le 22 février 1868 à Biersdorf (Trêves). Arrive à Tahiti le 24 décembre 1892. Quitte Tahiti le 24 mars 1911 pour l’Allemagne. Décède en 1938.

Bibliographie. –

BEBERINO Agatha (Sr Agatha, o.s.c.)

BEBERINO Agatha (Sœur Agatha). (1954). – Religieuse de l’Ordre de Saint Claire. Prononce ces vœux en 1988. Arrive à Tahiti en 1992. Quitte Tahiti pour le Liban en 2002.

Bibliographie. –

BÉCHU Léonard Pierre (R.P. Marie-Pierre, s.s.c.c.)

BÉCHU, Michel Léonard Pierre (Père Marie-Pierre) (1850-1910). - Religieux picpucien. Né à Juvigné-les-Landes (Mayenne) le 30 juin 1850. Engagé volontaire en 1870, il achève la campagne comme sergent. Profès dans la congrégation le 28 avril 1874. Arrive à Tahiti le 21 décembre 1874, en compagnie du Père Colette*. Ordonné prêtre à Papeete le 4 juin 1875, par Mgr Jaussen* avec le Père Henri Baldner*. On le donne d'abord comme compagnon au Père Honoré Laval* - retiré à Tahiti depuis 1873. Dessert à Tahiti les postes de Haapape et de Papenoo ; aidera le prêtre mangavérien Tryphon* à desservir Faaone ; s'occupera des Rapanui, gens de l'île de Pâques, transplantés dans les districts. En 1892 et en 1900 sera envoyé aux Gambier, mais les deux fois reviendra à sa mission d'origine. Meurt à Papeete le 29 février 1910. Il avait le génie de la langue tahitienne, et un attachement particulier à tout ce qui touchait au drapeau. Aux fêtes, on hissait le pavillon dans sa mission, avec le cérémonial et vingt et un coups de fusil. « Jusque dans l'accomplissement de son ministère sacerdotal, dira de lui son évêque, on retrouvait le soldat, dont il avait gardé la belle allure, la franche gaieté, les chevaleresques sentiments et la généreuse intrèpidiré. » Un ami l'a dépeint : « Un saint en activité de service... deux mètres de haut, maigre comme un ascète qu'il est, une barbe fantastique, un visage basané comme une vieille giberne... Avec de grands yeux bleus... très doux... mais très impérieux dans les grandes circonstances... »

Bibliographie. – Lettres de lui, dans les Annales de la congrégation des Sacrés Cœurs,  1878, 1879, 1880, 1996 ; dans les Missions catholiques, 1893. – Notice nécrologique : Annales des Sacrés Cœurs, 1910, p.157-160, portrait.

BÉDARD Christiane (Sr Christiane, o.s.c.)

BÉDARD Christiane (Sœur Christiane). (1932). – Religieuse de l’Ordre de Saint Claire. Arrive à Tahiti le 7 juin 1981 avec trois autres sœurs – Sr Aline Goulet*, Sr Rita Juneau* et Sr Muriel Agnès Jutras* - en provenance de Lenoxville (Québec). Elles seront, durant 4 ans dans le noviciat des sœurs de Saint Joseph de Cluny, tout nouvellemnt construit. Retourne au Canada la même année.

Bibliographie. –

BÉDARD Jacqueline (Sr Saint Conrad, f.c.s.c.j.)

BÉDARD, Jacqueline (Sœur Saint Conrad). (1934). – Religieuse de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur. Prononce ces vœux en 1954. Arrive à Tahiti en 1972. Elle s’occupera successivement de la garderie de la paroisse Saint Paul de Mahina puis Saint Michel de Pirae, ainsi que de la cantine et de la catéchèse. Enfin, elle œuvrera aussi à la Librairie Pure OraQuitte Tahiti en 2003. Décède le 27 mai 2009 à Sherbrooke (Québec).

Bibliographie. – Semeur tahitien n°10 du 7 juin 2009, p.18 ;

BEGIN Gisèle (Sr Gisèle, f.c.s.j.)

BÉGIN, Gisèle (Sœur Gisèle). (1945). – Religieuse de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur. Prononce ces vœux en 1965. Arrive à Tahiti en 1973. Quitte Tahiti en 1982. Meurt en 1992 au Québec.

Bibliographie. –

BÉHAL Charles (Sr Charles, s.j.c.)

BÉHAL, Charles (Sœur Charles). (1902). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1902. Arrive à Tahiti en 1965. Quitte Tahiti en 1971.

Bibliographie. –

BELLAIS Tihoti (Diacre Tihoti, d.)

BELLAIS Tihoti (Diacre Tihoti). (1936). – Diacre diocésain. Ordonné diacre le 23 octobre 1981 à Papeete. Nommé à la paroisse Sainte Thérèse de Papeete.

Descendance. –

Bibliographie. –

BELLANGER Antoinette (SAntoinette, m.n.d.a.)

BELLANGER, Antoinette (Sœur Antoinette). (1915). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1965. Quitte Tahiti en 1973.

Bibliographie. –

BELLEC François Marie (Fr Cyr Marie, f.i.c.)

BELLEC, François Marie (Frère Cyr Marie). (1841-1895). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né à Pédernec (Côtes-du-Nord), le 5 mai 1841. Arrive à Tahiti en 1864. Prend la direction de l'école des Frères en 1872. Il n'a avec lui que deux frères. L'école comptait alors 130 élèves (1874), 20 internes au pensionnat, dont 14 boursiers du gouvernement. On commence des cours de musique et le Frère Cyr demande un crédit pour l'achat d'instruments destinés à la formation d'une fanfare. Épuisé par onze années passées à la colonie, demande et obtient un congé au début de 1875, s'embarque le 19 avril 1875. Ne revient pas à Tahiti et meurt à Haïti le 22 mai 1895.

Bibliographie. - Ménologe des Frères de l'Instruction chrétienne, t. 2, p. 598.

BELLEC Jacques (Fr Jacques, f.i.c.)

BELLEC, Jacques (Frère Jacques). (1960). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1960. Arrive à Tahiti en 1982. Quitte Tahiti en 1984.

Bibliographie. –

BÉNARD Dominique (Fr Dominique, f.i.c.)

BÉNARD, Dominique (Frère Dominique). (1938). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1938. Arrive à Tahiti en 1966. Quitte Tahiti en 1980.

Bibliographie. –

BERGER Lydie (Sr Lydie, s.j.c.)

BERGER, Lydie (Sœur Lydie). (1850-1930). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1850. Arrive à Tahiti en 1886. Quitte Tahiti en 1906.

Bibliographie. –

BERGERON Judith (Sr Judith, m.n.d.a.)

BERGERON, Judith (Sœur Judith). (1933). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1961. Quitte Tahiti en 1968.

Bibliographie. –

BERNARDINO Médéric (Diacre Médéric, d.)

BERNARDINO, Médéric (Diacre Médéric). (1952). – Diacre diocésain. Ordonné diacre le 3 août 1984 à Papeete. Nommé à la communauté paroissiale Mari no te Hau de Papeete.

Descendance. –

Bibliographie. –

BERNAUD Célestine (Sr Célestine, s.j.c.)

BERNAUD, Célestine (Sœur Célestine). (1836-1909). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1836. Arrive à Tahiti en 1856. Quitte Tahiti en 1866.

Bibliographie. –

BERNIER Hélène (Sr Hélène, s.j.c.)

BERNIER, Hélène (Sœur Hélène). (1820-1888). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1822. Arrive à Tahiti en 1847. Quitte Tahiti en 1857.

Bibliographie. –

BERTHIER Laurence (Sr Laurence, s.j.c.)

BERTHIER, Laurence (Sœur Laurence). (1870-1953). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1870. Arrive à Tahiti en 1893. Quitte Tahiti en 1909.

Bibliographie. –

BERTHO Jean Marie (Fr Pierre-Joseph, f.i.c.)

BERTHO, Jean-Marie (Frère Pierre Joseph). (1850-1879). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 8 janvier 1850 à Plourban. Entre au noviciat le 26 juillet 1866. Arrive à Tahiti en 1877. Quitte Tahiti en 1878. Meurt le 29 avril 1879 à Haïti.

Bibliographie. –

BERTIN Denis (R.P. Denis, d.)

BERTIN, Denis (Père Denis). – Aumônier militaire.

Bibliographie. –

BESSAND Félicité (Sr Saint Thomas, s.j.c.)

BESSAND, Félicité (Sœur Saint Thomas). (1843-1888). - Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née le 9 juillet 1843 à Queige (Savoie). Débarque le 2 novembre 1869 à Papeete. Tout d'abord sœur hospitalière à l'hôpital militaire de Papeete jusqu'en octobre 1879, puis institutrice à l'école des sœurs du district de Mataiea (Papeuriri). Meurt en 1888.

Bibliographie. –

BESSERT Guy (Diacre Guy, d.)

BESSERT, Guy (Diacre Guy). (1950). – Diacre diocésain. Ordonné diacre le 25 juillet 2008 à Saint Joseph de Faaa.

Descendance. –

Bibliographie. – Semeur tahitien n°14 du 31 août 2008, p.4-5 ;

BESSERT Vetea (R.P. Vetea, d.)

BESSERT, Vetea (Père Vetea). (1976). – Prêtre diocésain. Né en 1976. Ordonné prêtre le 7 juillet 2006 à Maria no te Hau de Papeete. Nommé Promoteur de Justice et défenseur du lien à l’Officialité diocésaine de première instance. Nommé supérieur du Grand-Séminaire le 1er août 2014.

Bibliographie. – Semeur tahitien n°14 du 27 août 2006, p.4-5 ;

BEUNARD Joseph (R.P. Camille, s.s.c.c.)

BEUNARD, Joseph (Père Camille). (1909-1998). - Religieux picpucien. Né en 1909. En mission à Haïnan de 1934 à 1950. Arrive à Tahiti en 1952. Quitte Tahiti en 1953. Décède le 27 mai 1998 à Pleurtuit (France).

Bibliographie. –

BIAN Christian (Fr Christian, f.i.c.)

BIAN, Christian (Frère Christian). (1832-1887). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1923. Arrive à Tahiti en 1951. Quitte Tahiti en 1954.

Bibliographie. –

BIDÉ Julien Théophil (Fr Théophile-Joseph, f.i.c.)

BIDÉ, Julien Théophil (Frère Théophile-Joseph). (1875-1954). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né à Vay (Loire-Atlantique) le 8 novembre 1875. Entre dans l'Institut le 2 février 1897. Après un ministère scolaire au Canada pendant une vingtaine d'années arrive à Tahiti en juillet 1922. Y prend aussitôt la direction de l'école des Frères. Fera reconstruire le « préau du Frère Alain », grâce au concours des anciens élèves. L'administration, pour la première fois, en 1925 sur la demande du Conseil d'Administration de la Colonie « considérant qu'il n'est pas équitable que les ressources budgétaires fournies par l'ensemble des contribuables aillent exclusivement à l'enseignement public alors qu'il existe à Papeete quatre écoles libres qui rendent des services incontestables », accorde une subvention à l'école des Frères. Sous son directorat, l'effectif se maintiendra aux environs de 250 élèves, réunis en cinq classes. Cette légère tendance à la baisse est expliquée par la création, à la même époque (1922), d'une école chinoise qui retire aux Frères certains enfants de cette partie de la population. Son supériorat cesse le 22 juillet 1928. Fatigué, il ne rentre en France que le 16 mars 1929. Sera sous-directeur de l'école de Guérande. Meurt à Josselin (Morbihan), le 31 juillet 1954.

Bibliographie. –

BIZIEN Yves Marie (R.P. Théophile, s.s.c.c.)

BIZIEN, Yves Marie (Père Théophile). (1880-1924). - Religieux picpucien. Né à Lanrivoaré (Finistère) le 1er mai 1880. Profès dans la congrégation le 21 novembre 1902 ; ordonné prêtre à Louvain le 25 août 1907. Reçoit alors son obédience pour les missions d'Océanie et est affecté à Tahiti. Arrive à Papeete le 28 novembre 1907. Nommé d'abord à Haapape, il fut ensuite à la mission de Punaauia, mais dès septembre 1908 Mgr Hermel* l'envoie avec le Père J. Kerdal* entreprendre une nouvelle mission à Manihiki, aux îles Cook, alors sous la juridiction du vicariat apostolique de Tahiti. Quitte la mission de Tahiti en janvier 1915 pour aller servir en France au cours de la Première Guerre mondiale. Affecté au contrôle postal de Pontarlier, son activité est entrecoupée, au printemps de 1918, par l'aumônerie officieuse des « poilus tahitiens » à l'entraînement à Boulouris, près de Fréjus. Il ne reçoit pas l'autorisation d'accompagner au front le bataillon du Pacifique, sa santé laissant fort à désirer. Démobilisé le 1er mars 1919, il n'est pas jugé assez fort pour regagner les missions et meurt d'une fièvre typhoïde, à Paris, le 11 août 1924.

Bibliographie. – On trouvera des lettres de lui dans les Missions Catholiques de 1908 et de 1910 ; ainsi que dans les Annales des Sacrés Cœurs, de 1908, 1910 et 1911. Cette même revue lui consacrera une notre nécrologique, 1924, p.505-513 ;

BLANC Michel (Fr Eutrope, s.s.c.c.)

BLANC, Michel (Frère Eutrope). (1832-1899). - Religieux picpucien. Né le 15 mars 1832 à Rochefort (Charente-Maritime). Charpentier de métier, ayant fait profession, comme frère convers, dans la congrégation, le 22 juin 1863, il reçoit trois ans plus tard son obédience pour les îles Marquises. Il y passera toute sa vie, construisant de nombreux édifices pour la mission. « Si on retranchait aux Marquises ce que cet habile et courageux ouvrier a construit, il resterait peu de choses remarquables », écrira de lui Mgr Martin*. On lui doit en particulier l'érection d'une rustique statue monumentale de la Vierge qu'il s'en fut installer sur un pic inaccessible qui domine la mer, le mont Heu, à Hatiheu, sur la côte nord du Nuku Hiva. C'est également là qu'il édifia, en 1874, l'église d'Hatiheu, longue de plus de 32 m dont les décorations impressionnèrent vivement les indigènes. Robert Louis Stevenson*, qui visita les Marquises en 1888, décrit l'église du Frère Michel « en pierre, avec ses tours jumelles, des murailles soutenues par des arcs-boutants et une façade sculptée. Le dessin... est bon, simple et pur de forme. Mais tout le caractère est dans les détails où l'architecte s'est métamorphosé en sculpteur. Il n'y a pas de mots pour décrire les anges qui montent la garde autour du portail, et les chérubins dans les coins, et les gargouilles représentant le bouc émissaire, et le haut-relief bizarre et plein de vie où saint Michel, le patron de l'artiste, met à mal Lucifer, qui proteste... Nous ne nous lassions pas de contempler cette imagerie si naïve, si amusante, et pourtant si artistique, dans le meilleur sens du mot, dans le sens de l'invention, du goût, de l'expression ». Et, dans le 10e chapitre de la partie consacrée aux Marquises de son livre ln the South Seas, l'écrivain anglais a consacré au Frère Michel Blanc « frère lai français, qui tire sûrement son origine de quelque maître-maçon de l'âge des cathédrales » et « modèle accompli du missionnaire » quelques pages pleines de sympathie et un portrait pittoresque qui font entrer, par la plus grande porte, dans l'histoire littéraire cet artiste ignorant de ses dons et qui, pauvre et ignoré, a passé « des années et des années dans une cellule de deux mètres carrés, lui qui a construit tant et tant de maisons pour les autres » (Mgr Martin). Le Frère Michel mourut à Atuona (Hiva Oa), le 4 novembre 1899. Il repose au cimetière de la Mission à l'ombre d'une grande croix de 12 m de haut qu'il avait lui-même érigée.

Bibliographie. – Une note sur lui dans les Annales des Sacrés Cœurs, 1900, p.104-106 ; Un critique d'art américain, A. V. Frankestein, de San Francisco, s'est intéressé aux travaux de sculpture du Frère : Angels over the altar. Honolulu, 1961, portrait p.6 ;

BLANC François Clément (R.P. Nicolas, s.s.c.c.)

BLANC,François Clément (Père Nicolas). (1821-1893). - Religieux picpucien. Né le 26 novembre 1821 à Castelnau de Levezon (Aveyron). Profès dans la congrégation, le 15 avril 1848, étant dèjà diacre. Part à Valparaiso où il va achever ses études cléricales et où il est ordonné prêtre par Mgr Jaussen* le 23 décembre 1848. Reçoit alors une obédience pour les Gambier. En 1854 est affecté à la mission de Tahiti où il travaille aux Tuamotu. Revient à Mangareva en 1864. En 1886 il est nommé vice-provincial puis, en 1890, provincial de la mission de Tahiti. Excellent éducateur, on le charge d'une école de catéchistes et de la fondation d'un petit séminaire qu'il installe à Mooréa, où il meurt, le 22 décembre 1893.

Bibliographie. - On conserve de lui, aux archives de sa congrégation, un manuscrit intitulé : Réfutation du roman de M. Paul Deschanel sur les Gambier, 1888, 32 p. ; Notice nécrologique le concernant dans : Annales des Sacrés Cœurs, 1894, p.142-143 ; Missions catholiques, 1894, p.304 (628) ; L’œuvre du Père Damien I, Louvain 1894-95, p.70-72 ;

BLONDEL François (R.P. François, d.)

BLONDEL, François (Père François). (1941). – Prêtre diocésain « Fidei donum » de l’archidiocèse de Paris. Né en 1941. Arrive à Tahiti en 2013. D’abord nommé vicaire à la paroisse Saint Paul de Mahina. Dès 2014, il sera vicaire de la paroisse Saint Joseph de Faaa avec le Père David Leou Tham*.

Bibliographie. –

BLOUIN Pierre Marie (Fr Agape Marie, f.i.c.)

BLOUIN, Pierre Marie (Frère Agape Marie). (1822-1882). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 15 août 1822 à Grand. Entre au noviciat le 14 août 1846. Arrive à Tahiti en 1867. Quitte Tahiti en 1877. Meurt le 7 mai 1882 à Ploërmel.

Bibliographie. –

BOBICHON Marius (R.P. Marius, o.m.i.)

BOBICHON, Marius (Père Marius). (1924-1999). – Religieux des Oblats de Marie Immaculée. Né en 1924, français. Il fait ses 1ers vœux en 1940, ses vœux perpétuels en 1945 et est ordonné en 1947. Il arrive à Tahiti en 1997. Professeur au Grand-Séminaire. Décédé le 22 mars 1999 à Papeete et inhumé à Faaa (Tahiti).

Bibliographie. – 

BODIN Madeleine (Sr Marie Hélène de la Croix, s.j.c.)

BODIN, Madeleine (Sœur Marie Hélène de la Croix). (1908- ?). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1908 à Papeete. Fille d’Henri et Hélène Coppenrath. 

Bibliographie. –  

BODIN Richard (D. Richard, d.) 

BODIN, Richard. Ordonné diacre permanent le 23 janvier 2015 à Saint Étienne de Punaauia. 

Bibliographie. – 

BOIRIE Jean François Régis (R.P. Léonard, s.s.c.c.)

BOIRIE, Jean François Régis (Père Léonard). (1868-1895). - Religieux picpucien. Né le 27 février 1868 à Saint-Julien de Coppel (Puy-de-Dôme). Profès picpucien en 1891 ; ordonné prêtre en 1893. Part en Océanie et est affecté à Tahiti la même année. Malade, va mourir à Sydney (Australie) le 16 juillet 1895.

Bibliographie. – Quelques lettres de lui dans les Missions Catholiques de 1894, et les Annales des Sacrés Cœurs, même année.

BOISSIÈRE Jean-Pierre (Fr Jean-Pierre, f.i.c.)

BOISSIÈRE, Jean-Pierre (Frère Jean-Pierre). (1942-2015). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 10 décembre 1942 à Nantes (Loire Atlantqiue). Son père Pierre tenait une entreprise d’électricité et gérait également un magasin. Sa mère Marie, qu’on appelait plus facilement Georgette, s’occupait de la maison. Il avait deux frères Bernard et Patrice qui ont continué et développé l’entreprise familiale. Jean-Pierre pendant l’année 1953-54, il exprime le désir d’être Frère et il se retrouve l’année suivante au juvénat Saint Donatien de Derval. Après ses trois premières années de collège, il rejoint Ploërmel. Jean-Pierre partira pour Jersey pour commencer le noviciat le 1er août 1959. Frère Jean-Pierre, c’est son nom de religieux, a alors 17 ans. Il prononcera, un an plus tard, ses premiers vœux à la Maison Mère de Ploërmel le 1er août 1960 en compagnie de quelques Frères qu’il retrouvera ensuite en Polynésie : Frère Bernard COATANROC’H et Frère Maxime CHAN. Après le noviciat, Frère Jean-Pierre poursuit sa formation de religieux et d’éducateur au scolasticat de Ploërmel passant la 2ème partie du Bac, en faisant des études de théologie et en s’initiant à faire la classe et la catéchèse. Frère Jean-Pierre entame alors une longue carrière d’enseignant, tout d’abord au collège Saint Jean-Baptiste de Guérande en 1962 (il a 20 ans), puis en 1964 au collège Saint Louis de Gonzague d’Ancenis. Il découvre Tahiti la première fois en 1965 car il effectue son service militaire en tant que volontaire à l’aide technique (VAT) pendant 2 ans au collège La Mennais. Il rentre  en métropole pour 2 années d’enseignement au collège La Haye Saint Donatien à Derval. Il peut ensuite revenir à Tahiti en 1969 pour 3 ans comme directeur des classes du collège, avant d’entreprendre en 1973 une licence de sciences physiques à l’université de Nantes. Le diplôme en poche, Frère Jean-Pierre revient à Tahiti en 1978 pour seconder la sœur Mariette Trépanier comme directeur adjoint chargé des classes de 6ème – 5ème. En 1979, il commence une longue et fructueuse carrière de 29 années au Collège Lycée La Mennais comme enseignant de sciences physiques-chimie dans les classes du lycée. Il prendra sa retraite professionnelle en 2008 et il coupera définitivement les ponts avec son laboratoire en 2010 quand par obéissance religieuse il acceptera d’aller à Taiohae à Nuku-Hiva aux Iles Marquises. Il décède le 6 avril 2015 à taiohae (Marquises) et est inhumé le 18 avril au cimetière d el’Uranie (Papeete. Les différents aspects de la personnalité très riche du Frère Jean-Pierre ont déjà été évoqués hier soir à la veillée de prières à la chapelle du Collège Lycée La Mennais : sa vie de chef et de formateur scout, sa vie de professeur modèle, sa vie de grand amoureux de la nature et des randonnées à pied, sa vie de religieux éducateur…

Bibliographie. – ALANOU Henri, f.i.c. - Petite biographie du frère Jean-Pierre BOISSIÈRE - Funérailles à l'église Maria no te Hau de Papeete - 18 avril 2015 ; COPPENRATH Hubert Mgr - Homélie pour les funérailles de Fr Jean-Pierre BOISSIÈRE - Papeete - 2015 ;

BOLDUC Monique (Sr Monique, m.n.d.a.)

BOLDUC, Monique (Sœur Monique). (1939). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1974. Quitte Tahiti en ?.

Bibliographie. –

BORGELLA Louis (R.P. Louis de Gonzague, s.s.c.c.)

BORGELLA, Louis (Père Louis de Gonzague). (1808-1873). - Religieux picpucien. Né le 16 juillet 1808 à Sainte-Marie Campan (Hautes-Pyrénées). Profès en 1836. Prêtre le 25 février 1838 à Santiago du Chili. Envoyé comme missionnaire aux îles Marquises. Arrive avec le Père Dosithée Desvault* et le Frère Nil Laval* à Vaitahu (Tahuata) sur la Vénus le 2 août 1838. En 1842 revient à Valparaiso où il est employé à la classe des pauvres. Le 2 septembre 1848 est envoyé comme missionnaire à Tahiti. Quitte Papeete pour Valparaiso en février 1853. Y meurt le 13 décembre 1873 après avoir été l'apôtre de Marga-Marga.

Bibliographie. - Voir sur son premier voyage : Dupetit Thouars, Voyage autour du monde... 1836- 39. t. Il, p. 255, 303, 326 ; et les Annales de la Propagation de la Foi de 1840.

BORIES Louise (Sr Louise, s.j.c.)

BORIES, Louise (Sœur Louise). (1880-1962). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1880. Arrive à Tahiti en 1926. Quitte Tahiti en 1936.

Bibliographie. –

BORUTA Ludwick (R.P. Stanislas, s.s.c.c.)

BORUTA, Ludwick (Père Stanislas) (1909-1941). - Religieux picpucien. Né le 31 août 1909 en Pologne. Profès dans la congrégation en 1931. Arrive le 11 novembre 1936 à Tahiti. Il est envoyé d'abord aux Gambier puis, après deux ans, aux Tuamotu de l'Est. Meurt en mer, le 19 janvier 1941, victime de son inexpérience maritime, dans une tempête, aux environs des Iles Tenararo et Vahanga.

Bibliographie. – Voir sur cet événement: Archives de la Mission, C Il, 9/20.

BOSCHER Maurice (R.P. Maurice, s.s.c.c.)

BOSCHER, Maurice (1935). - Religieux picpucien. Né à St-Guen (Côtes-du-Nord) le 9 novembre 1935. Profès dans la congrégation le 8 septembre 1953, ordonné prêtre le 21 septembre 1961 à Chateaudun (Eure et Loire). Part en 1963 pour la mission de Tahiti ou il arrive le 14 octobre. Il est affecté d'abord au petit séminaire de Mitirapa. Nomrnè curé des paroisses de Papara, Mataiea et Papeari en août 1965. Se trouve, en 1973, en poste à Tubuai. Il sera affecté aux Gambiers en 1992. Décoré de la médialel du combattant et de la médialle commémorative de l’Afrique du nord le 12 novembre 2006.

Bibliographie. – Semeur tahitien n°20 du26 novembre 2006, p.15 ;

BOUCHARD Carmelle (Sr Carmelle, f.c.s.j.)

BOUCHARD, Carmelle (Sœur Carmelle). (1936). – Religieuse de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur. Prononce ces vœux en 1952. Arrive à Tahiti en 1973. Quitte Tahiti en 1976.

Bibliographie. –

BOUCHE Daniel (Fr Daniel, f.i.c.)

BOUCHE, Daniel (Frère Daniel). (1944). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1944. Arrive à Tahiti en 1967. Quitte Tahiti en 1969.

Bibliographie. –

BOUCHER Gilmond (R.P. Gilmond, o.m.i.)

BOUCHER, Gilmond (Père Gilmond). (1932). - Religieux des Oblats de Marie Immaculée. Né en 1932, américain. Oronné prêtre le 2 août 1953. Arrivé à Tahiti en 1985. Professeur de liturgie au Grand Séminaire. Ministère paroissial à Saint-Joseph et à Maria no te Hau (Papeete), avec plusieurs séjours aux Tuamotu. Retour aux États-Unis en 1990.

Bibliographie. –

BOULANGER Raymond (Fr Raymond, f.i.c.)

BOULANGER, Raymond (Frère Raymond). (1942). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1942. Arrive à Tahiti en 1966. Quitte Tahiti en 1968.

Bibliographie. –

BOULLEVRAYE Igance (Sr Ignace, s.j.c.)

BOULLEVRAYE, Ignace (Sœur Ignace). (1872-1951). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1872. Arrive à Tahiti en 1929. Quitte Tahiti en 1932.

Bibliographie. –

BOURDEAU Monique (Sr Monique, f.c.s.j.)

BOURDEAU, Monique (Sœur Monique). (1935). – Religieuse de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur. Prononce ces vœux en 1955. Arrive à Tahiti en 2005. Quitte Tahiti en 2006.

Bibliographie. –

BOURDON Marie de la Croix (Sr Marie de la Croix, s.j.c.)

BOURDON, Marie de la Croix (Sœur Marie de la Croix). (1814-1862). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1814. Arrive à Tahiti en 1856. « Sœur Marie de la Croix Bourdon, des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny, a reporté sur une grande carte la position quotidienne de l'“Hérault” qui transportait leur groupe de six religieuses de Toulon à Papeete durant sept mois et quatre jours du 25 octobre 1855 au 29 mai 1856 : Gibraltar le 2 novembre ; 1 au 21 décembre, louvoiement sous l'équateur ; 3 février à Rio de Janeiro ; 7 mars aux Malouines ; 16 mars, franchissement du Cap Horn ; 5 avril à Valparaiso ; 27 avril à Lima et 29 mai, arrivée à Papeete. » (R.P. Paul Hodée). Décède à Papeete en 1862.

Bibliographie. –

BOURLÈS Laurent (R.P. Noël, s.s.c.c.)

BOURLÈS, Laurent (Père Noël). (1900-1938). - Religieux picpucien. Né au Cloître Pleyben (Finistère). Profès dans la Congrégation en 1928. Arrive à Tahiti le 22 décembre 1934. À en charge la presqu'ile de Papeari. Meurt à Papeete, le 3 mars 1938.

Bibliographie. –

BOUROULLEC Yves (Fr Amédée, f.i.c.)

BOUROULLEC, Yves (Frère Amédée). (1900-1969). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 8 juin 1900 à Tréflévénez. Entre au noviciat le 19 mai 1916. Arrive à Tahiti en 1937. Meurt le 16 juillet 1969 à Josselin.

Bibliographie. –

BOUS Jacques Jean (Fr Louis, s.s.c.c.)?

BOUS, Jacques Jean (Frère Louis). - Frère convers picpucien. Né le 3 mai 1822 à Niedermindik, diocèse de Trèves. Il fit sa profession religieuse le 3 octobre 1856. Nommé pour l’île de Tahiti, il embarque au Havre, à bord du Duguay-Drouin, le 28 août 1859. Arrive à Tahiti le 2 mars 1860 avec les RR.PP. Ortaire Orvain, Germain Fierens, et Ignace Oursel ; ainsi que plusieurs autres frères coadjuteurs. Alexandre André, Cyprien Roldes, André Fort et Aloys Holtrichter.  Décède le 21 juin 1906 à Lima (Pérou).

Bibliographie. –

BOUSQUET Cléomène (Sr Cléomène, s.j.c.)

BOUSQUET, Cléomène (Sœur Cléomène). (1867-1950). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1867. Arrive à Tahiti en 1903. Quitte Tahiti en 1903.

Bibliographie. –

BOUSQUET Germaine (Sr Germaine, s.j.c.)

BOUSQUET, Germaine (Sœur Germaine). (1923). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1923. Arrive à Tahiti en 1970. Quitte Tahiti en ?.

Bibliographie. –

BOYAUX Aurélie (Sr Aurélie, s.j.c.)

BOYER, Sophronie (Sœur Sophronie). (1840-1924). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1840. Arrive à Tahiti en 1863. Quitte Tahiti en 1876.

Bibliographie. –

BOYER Landry (R.P. Landry, d.)

BOYER, Landry (Père Landry). (1969). – Prêtre diocésain de l’archidiocèse de Papeete. Ordonné prêtre en 2004.

Bibliographie. –

BOYER Léon (R.P. Pierre, s.s.c.c.)

BOYER, Léon (Père Pierre). (1881-1948). - Religieux picpucien. Né à Melac (Aveyron) le 13 août 1881. Fait profession en 1899, chez les Pères de Picpus, où il est ordonné prêtre en 1903. Arrive à Tahiti le 6 décembre 1906. Quitte la mission le 24 avril 1908. Meurt le 10 avril 1948 à Lima (Pérou).

Bibliographie. –

BOYER Marcelline (Sr Marcelline, s.j.c.)

BOYER, Marcelline (Sœur Marcelline). (1821-1869). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1821. Arrive à Tahiti en 1847. Quitte Tahiti en 1852.

Bibliographie. –

BOYER Sophronie (Sr Sophronie, s.j.c.)

BOYER, Sophronie (Sœur Sophronie). (1816-1904). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1816. Arrive à Tahiti en 1847. Quitte Tahiti en 1857.

Bibliographie. –

BRAILEY Roseline (Sr Roseline, s.j.c.)

BRAYLE, Roseline (Sœur Roseline). (1875-1921). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1875. Arrive à Tahiti en 1913. Quitte Tahiti en 1919.

Bibliographie. –

BRAMWELL Bevil (R.P. Bevil, o.m.i.)

BRAMWELL, Bevil (Père Bevil). (1951). - Religieux des Oblats de Marie Immaculée. Né en 1951, originaire de la République d’Afrique du Sud, arrivé à Tahiti en1986. Ministère par les médias. Retour aux États-Unis en 1987.

Bibliographie. –

BRAS Edith (Sr Edith, s.j.c.)

BRAS, Edith (Sœur Edith). (1871-1910). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1871. Arrive à Tahiti en 1892. Quitte Tahiti en 1898.

Bibliographie. –

BRENNER Edmond (R.P. Yves, s.s.c.c.)

BRENNER, Edmond (Père Yves). (1929-1984). - Religieux des Sacrés-Cœurs. Né le 8 septembre 1929 à Gouézec (Finistère). Profès le 8 septembre 1950. Ordonné prêtre le 1er juillet 1956. Débarque à Papeete le 14 mars 1959. Après avoir travaillé à Mitirapa, et à Papara est chargé depuis 1968 du secteur des Tuamotu du Nord Est. Décédé le juillet 1984 à Rikitea (Gambiers).

Bibliographie. –

BRIAND Louis (R.P. Orens, s.s.c.c.)

BRIAND, Louis (Père Orens). (1919-1977). - Religieux picpucien. Profès en 1939. Ordonné prêtre en 1946. Après avoir été missionnaire à Hainan de 1947 à 1952, est envoyé à Tahiti en avril 1954. En poste à Rairoa de 1956 à 1959. Se trouve en 1962 à Apataki. Prend en 1968 la charge des Tuamotu du Nord. Décède le 31 mars 1977 à Papeete.

Bibliographie. –

BRIANT Daniel (Fr Daniel, f.i.c.)

BRIANT, Daniel (Frère Daniel). (1958). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1958. Arrive à Tahiti en 1981. Quitte Tahiti en 1983.

Bibliographie. –

BRIENS Léonore (Sr Léonore, s.j.c.)

BRIENS, Léonore (Sœur Léonore). (1871-1941). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1871. Arrive à Tahiti en 1892. Quitte Tahiti en 1914.

Bibliographie. –

BRIÈRE Marcel (Fr Marcel, f.s.c.)

BRIÈRE, Marcel (Frère Marcel). - Religieux des Frères du sacré Cœur.

Bibliographie. –

BRODEUR Thérèse (Sr Thérèse, m.n.d.a.)

BRODEUR, Thérèse (Sœur Thérèse). (1939). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1965. Quitte Tahiti en ?.

Bibliographie. –

BROUTA Michel (R.P. Michel, s.j.)

BROUTA, Michel (Père Michel). – Religieux de la Compagnie de Jésus. Séjour à Tahiti de 1988 à 1989 pour l’animation du 3ème Synode diocésain de Papeete.

Bibliographie. –

BRUSQ Michel (R.P. Michel, s.s.c.c.)

BRUSQ, Michel (Père Michel) (1929-2001). - Originaire de Douarnenez (Finistère). Religieux picpucien. Profès en 1948. Ordonné prêtre en 1954. Arrive en 1955, comme missionnaire, aux îles Marquises. Affecté d'abord à Puamau, il prend l'ensemble de l'île Hiva Oa, en 1956. Il est curé de Ua Pou depuis 1961. De bonne souche bretonne, fils de marin-pêcheur, il construit de ses propres mains l'Araka, un bateau avec lequel il dessert son île aux côtes difficiles et à 35 milles au Nord, Ua Pou, dont il a également la responsabilité. Décède le 8 novembre 2001 à Vannes (Morbihan).

Bibliographie. –

BUCHIN Émile (R.P. Émile, d.)

BUCHIN, Émile (Père Émile). (1974). – Prêtre diocésain du diocèse de Te Fenua Enata. Né le 26 septembre 1974 à Papeete, fils de Théodore Kapikura et Kohoe Thérèse Ah-Sam. Entre au grand Séminaire d’Outumaoro en septembre 1996. Ordonné prêtre le 6 mai 2006 à la Cathédrale de Taiohae.

Bibliographie. – Semeur tahitien n°10 du 21 mai 2006, p.4-5 ;

BUCHOUX Jean (Fr Alphonse, f.i.c.)

BUCHOUX, Jean (Frère Alphonse). (1872- ?). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1872 à La Motte. Entre au noviciat le 19 mars 1879. Arrive à Tahiti en 1898. Quitte Tahiti en 1907. Quitte la congrégation.

Bibliographie. –

BUR Jacques (R.P. Jacques, d.)

BUR, Jacques (Père Jacques). – Prêtre diocésain du diocèse de Fréjus-Toulon. Né en 1942. Arrive à Tahiti en 1987. Il est prêtre « fidei donum ». Il assure l’enseignement de la théologie au grand Séminaire Raanu na te Varua à Punaauia. Quitte définitivement Tahiti en 2000.

Bibliographie. –

BURGERMAN Henri Michel (R.P. Andréas, s.s.c.c.)

BURGERMAN, Henri Michel (Père Andréas). (1829-1907). - Religieux picpucien. Né à La Haye (Hollande), le 19 juillet 1829. Fait profession dans la congrégation le 21 octobre 1855. Reçoit son obédience pour Tahiti où il arrive en 1863. Il sera ordonné prêtre par Mgr Jaussen le 1er novembre 1866 dans la chapelle de la Mission, vallée Popote. Il fut nommé dans le district de Faaone. Il y acquit rapidement, chez les indigènes, une réputation bien établie de « guérisseur ». Atteint par le féfé (éléphantiasis), dans l'espoir qu'un changement de climat le guérirait, il fut envoyé au Chili, en 1870. Puis il rentra en France pour se faire soigner à l'hôpital Saint-Louis ; sans beaucoup de succès. Demandant à retourner aux Missions d'Océanie, on l'envoie aux Hawaï, où il sera le compagnon du Père Damien à Molokai. Meurt le 2 septembre 1907 à Honolulu.

Bibliographie. – Notice nécrologique : Annales des Sacrés Cœurs, 1907, p.350-355 ;

BURGOT Marie Joseph (Sr Marie Joseph, s.j.c.)

BURGOT Marie Joseph (Sœur Marie Joseph). (1826-1871). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1826. Arrive à Tahiti en 1867. Décède à Tahiti en 1871.

Bibliographie. –

BURNS Juanito (Diacre Juanito, d.)

BURNS, Juanito (Diacre Juanito). (1960). – Diacre diocésain. Né en 1960. Entre dans la congrégation des Pères des Sacrés-Cœurs comme frère. Quiite la congrégation en ? Ordonné diacre en 2002.

Descendance. –

Bibliographie. –

BUSQUE Micheline (Sr Micheline, f.c.s.j.)

BUSQUE, Micheline (Sœur Micheline). (1944). – Religieuse de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur. Prononce ces vœux en 1965. Arrive à Tahiti en 1981. Quitte Tahiti en 2009.

Bibliographie. –

BUTAYE Henri (R.P. Isidore, s.s.c.c.)

BUTAYE, Henri (Père Isidore). (1849-1924). - Religieux picpucien. Né à Stavele (Belgique) le 15 octobre 1849. Prêtre séculier en 1875, il entre chez les Picpuciens et fait profession à Valparaiso le 6 juillet 1881. Rentre en Europe et y reçoit en 1893 une obédience pour Tahiti où il arrive le 22 mai 1894. Mgr Verdier* l'envoie aux Tuamotu prêter main forte aux deux missionnaires belges qui y sont déjà, les Pères Fierens* et Terlyn*. Un peu plus tard il sera envoyé aux Gambier. Il fera en 1900 le voyage de l'île de Pâques, le dernier Père de Picpus à avoir visité cette île de Tahiti avant le père Abgrall* en 1927. Il ne peut y rester que huit jours s'occupant du soin spirituel des 213 indigènes qu'il y trouve. Rentre aux Gambier. Subit sans trop de dommages pour sa personne le cyclone de 1903 à Hikueru. Quitte Tahiti le 8 décembre 1905 pour aller visiter à nouveau l'île de Pâques. Mais sa connaissance de l'espagnol le fera rester en Amérique du Sud et le voyage projeté à l'île de Pâques demeura un projet. Meurt à Los Perales (Chili), le 7 juillet 1924. Long, maigre, ascétique, c'était un homme de doctrine et un batailleur. Sa fermeté n'admettait pas de compromis. Il eut maille à partir avec les ministres mormons dont il avait étudié la doctrine et dont il relevait les incohérences. Il afficha un jour, sur un cocotier des Tuamotu, un texte de Smith sur la corruption de la Bible !

Bibliographie. – On trouvera des lettres de lui dans les Annales des Sacrés-Cœurs, 1901 (son voyage à l'île de Pâques), 1903, 1904 ; ainsi que dans les Missions catholiques, 1903 (le cyclone à Hikueru) ; Une petite notice nécrologique dans Annales des Sacrés Cœurs, 1924, p.504-505 ;

BUTSCHER Lysette (Sr Lysette, m.n.d.a.)

BUTSCHER, Lysette (Sœur Lysette). (1943). – Religieuse de la congrégation de Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Anges. Arrive à Tahiti en 1967. Quitte Tahiti en 1971.

Bibliographie. – 

Ajouter un commentaire