Bio-bibliographie A

A

ABALLAIN Georges (R.P. Georges, m.e.p.)

ABALLAIN, Georges (R.P. Georges). (1932). Prêtre des Mission Étrangère de Paris. Né le 22 novembre 1932 à St-Renan (Finistère). Ordonné prêtre le 29 juin 1957 au Séminaire des Missions Étrangères, part pour Thakhek (Laos) le 1er octobre 1957. Il commence l’étude du laotien à Don-dôn, puis est envoyé à Thangam, en 1958. Il revient à Dondôn, de 1960 à 1964, et est ensuite chargé du poste de Savannakhet, en 1965 et 1966 ; de Thakhek, de 1967 à 1972 ; de Dong-makba, en 1973 ; de Savannakhet et Nadeng en 1974. Bléssé par balle en mars 1975, rapatrié sanitaire le 30 avril 1975, il part l’année suivante pour le diocèse d’Atambua, en Indonésie, mais son visa est refusé. Il s’en va alors à Hiva-Oa, aux Iles Marquises, de 1978 à 1981.

Bibliographie. –

ABGRALL Jean-Louis (R.P. François-Régis, s.s.c.c.)

ABGRALL, Jean-Louis (Père François Régis) (1890-1932). – Religieux picpucien. Né le 14 octobre 1890 à Saint-Urbain (Finistère), fils d’Yves et de Marie Billant. Profès dans la Congrégation le 3 septembre 1911. Fait sept ans de service militaire de 1911 à 1919. Trois citations. Ordonné prêtre le 6 août 1922. Arrive à Tahiti le 21 novembre 1922. Après deux ans à Punaauia, à Paéa et à Mooréa, en 1925 est affecté aux Tuamotu où il est chargé du secteur central de Anaa à Amanu et Hao. Y circule, en breton, sur un cotre à voile de 12 tonneaux, avec 2 matelots indigènes. En janvier 1927, Mgr Hermel* l'envoie en visite apostolique à l'île de Pâques. Il meurt à Marokau, où il avait eu des ennuis avec son cotre et qu'il tentait de réparer, après un mois de maladie, seul avec son catéchiste, le 24 juin 1932.

Bibliographie. – Une lettre de lui, dans les Annales des Sacrés-Cœurs, 1930, p.375-379, nous révèle la rude et dangereuse vie des missionnaires naviguant dans les Tuamotu. Voir une notice nécrologique le concernant, dans la même revue, 1932, p.560-564, portrait.

ABIVEN Guillaume-Marie (Fr Alain Joseph, f.i.c.)

ABIVEN, Guillaume-Marie (Frère Alain-Joseph) (1907-1990). - Religieux des frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 15 mai 1907 à Lanarvilly (Finistère). Entre au noviciat le 14 août 1924. Profès dans l'Institut le 15 août 1925. Après une longue carrière d'enseignement en Égypte, arrive à Papeete le 6 janvier 1954 pour prendre la direction de l'école. Y présidera à d'importants aménagements nouveaux. Après avoir acheté un hectare de terrain et y avoir fait de gros travaux de terrassements tant pour les constructions nouvelles que pour la création de terrains de jeux, plusieurs corps de bâtiments sont édifiés grâce à des subventions du FIDES, complétées par une très généreuse contribution de la population de Tahiti, alertée par les anciens élèves. Quitte, pour raisons de santé, le 25 octobre 1959, la direction de l'école, qui comptait alors plus de 1 200 élèves ! Revient à nouveau à Tahiti en août 1969 où il prend la charge de l'École Saint-Paul remplaçant le F. Marcel qui rejoint le Collège. Rentre en France en 1973. Décède le 12 décembre 1990 à Ploërmel (France).

Bibliographie. –

ACAR Camille-Ernest (Fr Marie-Sébastien, s.s.c.c.)

ACAR, Camille-Ernest (Frère Marie-Sébastien) (1850-1896). - Frère convers picpucien. Né le 3 novembre 1850 à Courtrai (Belgique). Il entre chez les Zouaves pontificaux le 18 janvier 1868 sous la matricule 6837. Il est nommé caporal le 21 juin 1869. Libéré de son engagement le 27 janvier 1870. Se réengage le 8 septembre 1870 sous le matricule 10835. Il participe au siège de Rome en 1870. Il entre au noviciat de la Congrégation des Sacrés-Cœurs, sous le nom de Frère Marie-Sébastien, et fait sa profession le 18 décembre 1876 ; part en 1877 aux îles Marquises et est nommé dans une école de 160 enfants pour l’instruction et l’éducation. Y travaille dix-neuf ans comme catéchiste et instituteur. Le 10 mars 1891, la médaille “Bene merenti” des zouaves pontificaux lui est attribuée par le Pape Léon XIII. Meurt à Puamau, Hiva Oa, le 30 mai 1896 « d’embarras gastrique, accompagné de fièvre chronique ».

AH-SAM Tiaheitapu (Sr Joséphine, s.j.c.)

AH-SAM, Tiaheitapu (Sœur Joséphine). (1954). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1954 à Tahiti. Arrive à Tahiti en 1980. Supérieure de la vice-province de 2004 à 2014.

Bibliographie. –

AIGOUY Angèle (Sr Angèle, s.j.c.)

AIGOUY, Angèle (Sœur Angèle). (1856-1909). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1856. Arrive à Tahiti en 1888. Quitte Tahiti en 1895. Décède en 1909.

Bibliographie. –

ALANOU Henri (Fr Henri, f.i.c.)

ALANOU, Henri (Frère Henri). (1945). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né en 1945. Après avoir enseigné deux ans à Rome, il arrive à Tahiti en 1968 comme Volontaire à l’Aide Technique (ccopérant). Il ne quittera la Polynésie que trois ans pour des études en Sciences Économiques à Brest. De retour en Polynésie il enseignera au Collège Lycée Lamennais et au collège Anne-Marie Javouhey. En 1985, il est nommé directeur de l’école primaire Saint Joseph de Taiohae (Marquises). En 1989,  il est nommé Provincial. De 1992 à 1993, il assure la dircetion par intérim de l’Enseignement Catholique.

Bibliographie. –

ALAZARD Henri (R.P. Ildephonse, s.s.c.c.)

ALAZARD, Henri (PèreIldefonse) (1867-1942). - Religieux picpucien. Né le 24 juin 1867 à Capdenac-Gare (Aveyron). Profès en 1886. Prêtre en 1890. À été presque toute sa vie secrétaire général et archiviste de sa congrégation ; et, de 1894 à sa mort, directeur des Annales des Sacrés-Cœurs qui en sont le bulletin. Le père Alazard n'a jamais été en Océanie, mais il la connaissait si bien, il aidait avec tant de complaisance les chercheurs, qu'il a droit à une mention dans cet ouvrage. Tout ce qui a été publié sur les missions des picpuciens en Océanie ces cinquante dernières années, en effet, était signé de ses initiales ou lui sera passé par les mains. Il édita ainsi les études de Georges Goyau, l'historien des missions catholiques, sur les Cinquante premières années des missions des Marquises ; la monographie de Mgr jaussen* sur L’Ile de Pâques ; l'Histoire de la mission catholique de Hawaï du Père Frèzal-Tardieu*, d'autres travaux encore. En Belgique, à Braine-le-Comte, où il vivait parmi les cartons verts des archives de sa congrégation, il avait organisé un musée missionnaire, riche de quelque très belles pièces anciennes - bois parlants de l'île de Pâques ou idoles de Mangareva - qu'a décrites André Ropiteau dans le Bulletin des Études océaniennes (t. 5, n'°14, p. 518-527) : Une visite au Musée Missionnaire des Pères des Sacrés-Cœurs de Picpus à Braine-le-Comte, Belgique. Meurt à Braine-le-Comte (Belgique) le 16 mai 1942.

Bibliographie. – On lui doit également un très précieux Essai de bibliographie picpucienne (1912) qui fut, en 1931, suivi d'un Supplément et où sont signalés tous les travaux linguistiques et historiques des missionnaires de sa congrégation. Voir sur lui : Streit, Bibliotheca missionum, vol. 21, p.433-434.

ALAZARD Joseph (R.P. Félix, s.s.c.c.)

ALAZARD, Joseph (Père Félix) (1878-1937). - Religieux picpucien. Né à Capdenac (Aveyron) le 7 avril 1878. Profès en 1897. Prêtre le 30 novembre 1902. Est envoyé à Tahiti où il arrive le 23 janvier 1903. Occupe les postes de Mataiea et de Punaauia. Mais c'est à Mooréa qu'il devait passer la plus grande partie de sa vie. Il meurt à Papeete, le 1er janvier 1937.

Bibliographie. – Une petite notice sur lui dans les Annales des Sacrés-Cœurs, mars 1937, pp.82-85.

ALBERT Albertine (Sr Éléonore de Saint Bernard, s.j.c.)

ALBERT, Albertine (Sœur Éléonore de Saint-Bernard) (1859-1929). - Religieuse de la Congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née à Paris, le 30 novembre 1859. Fait profession à Paris, le 17 août 1886. Douée pour les œuvres, elle réussissait bien près des enfants. Elle débuta en France et, en 1904, partit à Madagascar, chargée de la direction générale des écoles de Tananarive. Avec succès, elle assuma cette fonction jusqu'à son retour en France en 1922. On lui demanda alors à soixante-deux ans de partir aux antipodes, à Atuana, îles Marquises, pour y fonder une école-préventorium. L'ancienne école avait été fermée lors des laïcisations. Mgr Le Cadre*, venu à Paris, montra les conséquences de cette fermeture et obtint l'autorisation d'ouvrir une école-préventorium. Dès son ouverture, en 1924, elle compta 70 élèves. Sœur Eléonore fit bénéficier cette œuvre naissante de sa grande expérience et s'y dévoua sans compter jusqu'à épuisement de ses forces. Elle mourut à Atuana, le 9 juillet 1929, vivement regrettée ; toute la population l'accompagna à sa dernière demeure.

Bibliographie. –

ALLAIN Eugène (R.P. Gilbert, s.s.c.c.)

ALLAIN, Eugène (Père Gilbert) (1924). - Religieux picpucien. Originaire de Vannes (Morbihan). Profès en 1942. Ordonné prêtre en 1948. Missionnaire en 1949 à Tahuata, Fatu Hiva (Marquises). Homme actif et d'une grande efficacité. Il reconstruit l'église de Fatu Hiva, en remplacement de celle enlevée par un raz de marée. Bon navigateur et excellent photographe. Construit à Taiohae, avec le concours du FIDES, un internat de garçons, ouvert en 1960. Il est depuis 1961 curé d'Atuona, Hiva Hoa. Homme d'une grande habileté manuelle, mécanicien, architecte, électricien, grand apiculteur par dessus le marché. Les Marquisiens ont en lui un dépanneur universel. Il quitte le ministère ets ‘installe à ua Pou. Il vit de l’apiculture. C’est lui le premier, qui accueillera Jacques Brel en novembre 1975 à Atuona sur son voilier Askoy : « La première personne qu’il a croisée sur le quai, c’était donc moi. Comme il ne connaissait personne, je lui ai proposé de l’emmener voir les Sœurs ».

Bibliographie. –

ALLARD Jacinthe (Sr Jacinthe, f.m.j.)

ALLARD, Jacinthe (Sœur Jacinthe). (1982). – Religieuse de la congrégation Famille Marie Jeunesse. Née en 1982. Prononce ces vœux en 2004. Arrive à Tahiti en 2007. Quitte Tahiti en 2011.

Bibliographie. –

ALLOEND-BESSAND Thomas (Sr Thomas, s.j.c.)

ALLOEND-BESSAND Thomas (Sœur Thomas). (1843-1888). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1843. Arrive à Tahiti en 1869. Quitte Tahiti en 1886. Décèd een 1888.

Bibliographie. –

AMANS Marius (R.P. Ernest, s.s.c.c.)

AMANS, Marius (Père Ernest) (1913-1993). - Religieux des Sacrés-Cœurs. Né à Rieupeyroux (Aveyron), le 22 octobre 1913. Profès en 1931. Prêtre le 25 juillet 1937. Enseigne la philosophie en France de 1943 à 1965. Débarque à Papeete le 28 septembre 1966. Vicaire à Notre-Dame, depuis 1969. Enseigne la philosophie au Collège La Mennais, 1969-1973. Décède à Pirae le 12 novembre 1993. Il est inhumé le 14 novembre 1993 au cimetière des Pères à la Mission (Papeete).

Bibliographie. –

AMICH José (R.P. Fray, o.f.m.)

AMICH, José (Padre Fray). - Religieux franciscain d'origine catalane. Longtemps pilote sur les navires du roi d'Espagne, c'est une vocation tardive. On le dit « mathématicien » et « familier des nombreux dialectes de la côte péruvienne ». Attaché au collège missionnaire de la vallée de Jauta, au Pérou, il est adjoint aux aumôniers réguliers de l'Aguila, capitaine Boenechea*, la frégate espagnole qui va « reconnaître » Tahiti, en 1772, en compagnie d'un de ses confrères, l'Italien Juan Bonamo. Les ordres du vice-roi l'ont chargé d'étudier la possibilité d'établissement d'une mission et d'éviter toutes les brutalités de la part de l'équipage vis-à-vis des indigènes. Il a droit de siéger au conseil de guerre du navire. Le Père Amich remplira au mieux sa mission et en donne un rapport.

Bibliographie. – An account of the first voyage of the Aguila ... to Tahiti, 1772-1773, publié en espagnol dans El Viagero Universal, t. 18, Madrid, 1798, et en anglais, par Corney, Quest and occupation of Tahiti by the emissaries of Spain, t. 2, 1914, p. 65-89 ; Maximo Rodriguez, Les Espagnols à Tahiti (1772-1776), Société des Océanistes n°45 – Paris 1995 ;

ANANIA Tihoti (Diacre Tihoti, d.)

ANANIA Tihoti Georges (Diacre Tihoti). (1929-?). – Diacre diocésain. Ordonné diacre le 24 février 1979 à Papeete avec Pierre Marere*, André Chiu* et Léon Min Chiu*. Nommé à la paroisse Sainte Thérèse de Papeete. Décédé en ?

Descendance. –

Bibliographie. –

ANANIA Alfred (Diacre Alfred, d.)

ANANIA, Alfred (Diacre Alfred). (1948). – Diacre diocésain. Ordonné diacre le 16 octobre 1992 à Mahina. Nommé à la paroisse Saint Paul de Mahina.

Descendance. –

Bibliographie. –

ANANIA Rémy (Diacre Rémy, d.)

ANANIA, Rémy (Diacre Rémy). (1958). – Diacre diocésain. Ordonné diacre en 2005.

Descendance. –

Bibliographie. –

ANCEAUX Pierre (Diacre Pierre, d.)

ANCEAUX, Pierre (Diacre Pierre). (1957). – Diacre diocésain. Ordonné diacre en 2000.

Descendance. –

Bibliographie. –

ANDRÉ Pierre Basile (Fr Alexandre, s.s.c.c.)

ANDRÉ, Pierre Basile (Frère Alexandre). (1824-1872). - Frère convers picpucien.. Né le 1er février 1824 à Chauzon (Ardèche). Fils de Jean-Louis André et de Victoire Eyraud. Il fait ses vœux le 25 septembre 1850. Nommé pour l’île de Tahiti, il embarque au Havre, à bord du Duguay-Drouin, le 28 août 1859. Arrive à Tahiti le 2 mars 1860 avec les RR.PP. Ortaire Orvain, Germain Fierens, et Ignace Oursel ; ainsi que plusieurs autres frères coadjuteurs. Louis Bous, Cyprien Roldes, André Fort et Aloys Holtrichter. Maçon et cousin du Frère Théophile Guilhermier avec qui il travaille à Punaauia en 1860. Il bâtit l’église de Tautira en 1865, de Haapape (Mahina) en 1870. Il participe aussi à la construction de l’archevêché. Décède le 13 juin 1872 à Papeete « à la suite d'un empoisonnement involontaire ».

Bibliographie. – Une brève présentation de lui dans « Tahiti 1834-1984 » de P. Hodée, p.335.

ANDRÉ Basile (Fr Basile, s.s.c.c.)

ANDRÉ, Basile (Frère Basile). (1815-1888). - Frère convers picpucien. Né 9 novembre 1815 à Sanilhac (Ardèche). Fils de Louis et de Marie Rose Deroudilhe. Il arrive aux îles Marquises en 1857. Retour en France en 1863. Décède le 22 avril 1888 à Troyes (France).

Bibliographie. –

ANDRÉ Mathurin (Fr Dominique-Bernard, f.i.c.)

ANDRÉ, Mathurin (Frère Dominique-Bernard). (1933-2002). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 17 juin 1933 à Melrand (Morbihan). Entre au noviciat le 15 août 1950. Arrive à Tahiti en 1957. Ensiegne au Collège-Lycée Lamennais de 1957 à 1971. Il est nommé directeur de l’école Fariimata de 1971 à 1981, puis d el’école Saint Hilaire (Faaa) de 1981 à 1998. Meurt le 1er février 2002 dans un accident de moto entre Papeete et Taravao à Tahiti.

Bibliographie. –

ANÉRAUT Marguerite (Sr Marguerite, s.j.c.)

ANERAUT Marguerite (Sœur Marguerite). (1935). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1935. Arrive à Tahiti en 1963. Travaillera de nombreuses années à la fraternité chrétienne des Handicapés, avant d'être nommée à Raiatea.

Bibliographie. –

ARTUS Apolline (Sr Apolline, s.j.c.)

ARTUS, Apolline (Sœur Apolline). (1867-1940). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1867. Arrive à Tahiti en 1886. Décède à Tahiti en 1940.

Bibliographie. –

ASCOËT Agnès (Sr Agnès, s.j.c.)

ASCOËT, Agnès (Sœur Agnès). (1897). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1897. Arrive à Tahiti en 1951. Quitte Tahiti en 1961.

Bibliographie. –

ASI Soana (Sr Soana, s.j.c.)

ASI, Soana (Sœur Soana). (1950). Religieuse de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny. Née en 1950. Arrive à Tahiti en 1982.

Bibliographie. –

ASING Joséphine (Sr Joséphine, f.j.s.)

ASING, Joséphine (Sœur Joséphine) (1955). - Sœur de la Congrégation des Filles de Jésus Sauveur. Née en 1955. Prononce ses vœux en 1984.

Bibliographie. –

ATENI Charles (Diacre Charles, d.)

ATENI, Charles (Diacre Charles). (1945). – Diacre diocésain. Ordonné diacre le 25 mars 1993 à Mahina. Nommé à la paroisse Saint Paul de Mahina.

Descendance. –

Bibliographie. –

ATIU Mariano (Diacre Mariano, d.)

ATIU, Mariano (Diacre Mariano). (1958). – Diacre diocésain. Ordonné diacre en 2005. Nommé Chancelier en 2014.

Descendance. –

Bibliographie. –

AUDOIRE Alain (Fr Alain, f.i.c.)

AUDOIRE, Alain (Frère Alain). (1942-2003). - Religieux des Frères de l'Instruction Chrétienne de Ploërmel. Né le 6 février 1942 à Redon. Entre au noviciat le 1er août 1961. Arrive à Tahiti en 1967. Meurt le 28 avril 2003 à Rennes.

Bibliographie. –

AUDRAN Louis-Marie (R.P. Hervé, s.s.c.c.)

AUDRAN, Louis-Marie (Père Hervé) (1880-1918). - Religieux picpucien. Né le 10 février 1880 à Landévant (Morbihan). Profès dans la congrégation en 1901. Y est ordonné prêtre en 1906. Affecté à Tahiti, arrive à Papeete le 4 décembre 1906 sur le Kroonland avec le R.P. Materne Cevaer*. Remplace un an le Père Ferrier* à Mangareva, mars 1907 - juin 1908, puis est alors envoyé aux îles Tuamotu où il passera la fin de sa vie, « sans avoir à proprement parler de poste fixe... d'une vie continuellement voyageuse ». Commencera par relever les ruines des cyclones de 1903 et 1906 ; construira ou reconstruira des églises, développera des plantations de cocotiers : les plantations de Fangatau et de Puka Puka sont dues à son initiative. Homme compétent et autoritaire, il a tenu à ce que les indigènes plantassent leurs arbres sans tenir compte des multiples limites des parcelles individuelles et en quinconce, avec des espaces de 9 à 10 m entre les arbres, ce qui a permis les merveilleuses plantations qui, vingt ans plus tard, faisaient de ces îles les plus riches de Tuamotu. Il aura un temps son centre à Fakahina « la reine du coprah », île à laquelle il s'est beaucoup intéressé, esquissant son histoire, en dressant la carte, passionné qu'il était pour les traditions et les coutumes de ses ouailles. Il a laissé après lui des notes ethnologiques dont certaines ont été publiées par le Bulletin de la Société des études océaniennes de Papeete dont il était membre. Il meurt, jeune, à trente-huit ans, victime de son dévouement aux malades, atteint de la grippe espagnole, à Makatea, le 8 décembre 1918. Son corps sera transporté au cimetière de la Mission à Papeete, en décembre 1965, lors de la fermeture des Phosphates.

Bibliographie. – Lettres de lui dans les Annales des Sacrés-Cœurs, 1907 à 1910, 19I1 à 1914 ; dans les Missions Catholiques de 1908, 1912, 1914, 1917 à 1919 ; dans les Annales de la Propagation de la Foi, 1913 et 1917. On a publié des notes ethnologiques de lui dans le Bulletin de la Société des études océaniennes : Moeaua, ou le grand Kaito Paumotu, septembre 1917, p. 53-62. - Études sur l'île Fakahina, juin 1927, p. 227-235, août 1927, p. 251-259. - Notes sur la cosmogonie Paumotu, avril 1928, p. 27-33. - Les cocotiers de Fakahina, octobre 1928, p. 126-133. - Histoire de Kae, octobre 1929, p. 343-345. - On trouvera une bibliographie complète du R. P. Audran, dans : Streit, Bibliotheca Missionum, t. 21, p. 483-484.

Semeur tahitien n°6 du 21 mars 2010, p.10 ;

AUGER Eugène Joseph (Fr Marie François, s.s.c.c.)

AUGER, Eugène Joseph (Frère Marie François). (1877-1941). – Frère convers picpucien. Né le 16 décembre 1877 à Bourgneuf en Retz (Loire Atlantique). Fils de Jean Marie Auger et de François Victoire Rolland. À une sœur jumelle : Marie Marguerite. Profès en 1902. Le 27 décembre 1902, il embarque en compagnie des RR.PP. Athanase Hermel, Caprais Cavaignac et Félix-Joseph Alazard pour l’Océanie. Arrive à la mission de Tahiti en 1903. Décède le 19 août 1941 à Papeete après y avoir longtemps travaillé, dernier représentant d'une lignée d'auxiliaires dévoués, efficaces et courageux.

Bibliographie. –

AUGER Marie-Michel (R.P. Michel, s.s.c.c.)

AUGER, Marie-Michel (Père Michel) (1916-2004). - Religieux picpucien. Né le 31 janvier 1916 à La Rochelle (Charente-Maritime). Études à Saint-Ilan. Profès picpucien en 1941. Ordonné prêtre en juillet 1946 à Châteaudun, par Mgr Mazè*. Arrive à Tahiti le 18 décembre 1947. Est d'abord placé à Tubuai en février 1948 où il remplace le Père Alphonse Coquin*. Est nommé ensuite à Rikitéa, aux Gambier, en 1950, avec le Père Ferréol Abel*. Chargé également des Tuamotu de l'Est et va à la plonge à Marutéa. Est à nouveau aux Australes, avec résidence à Tubuai, en novembre 1958. Passe en 1969 à Rangiroa. Décède le 10 octobre 2004 à Reims (France).

Bibliographie. –

AUMERAN Joël (R.P. Joël, d.)

AUMERAN, Joël (Père Joël) (1956). – Prêtre diocésain. Né le 12 mars 1956 à Papeete (Tahiti). Fils de Victor Auméran et de Marie Triponel. Ordonné prêtre le 25 janvier 1985 à Maria no te Hau. Vicaire à Faaa de 1985 à 1986. Vicaire à Notre-Dame de Papeete de 1987 à... Aumônier de la prison depuis 1987. Chargé des îles Reao-Pukarua de 1988 à … Part le 3 septembre 1990 à Montréal pour un an à l'Institut de Formation et de Rééducation de Montréal - Il fait une seconde année et revient en juin 1992 Le 3 novembre 1992, est nommé Curé de St François-Xavier de Paea et installé  le 29 décembre 1992 par Mgr Michel Coppenrath*. Nommé Vicaire Général par Mgr Hubert Coppenrath*.

Bibliographie. –

AUSSEMS Antoine Jean (Fr Rombaud, s.s.c.c.)

AUSSEMS, Antoine Jean (Frère Rombaud). (1844-1891). - Frère convers picpucien. Né le 3 mars 1844 à Culemberg (Diocèse d’Utrecht - Pays-Bas). Fils de Guibert Aussems et de Catherine Géralde Miolée. Arrive aux Marquises en 1868. Rentre en France en 1872. Décède le 26 mars 1891 à Poitiers (France).

Bibliographie. – 

Commentaires

  • JACQUES PELLEAU
    Bonjour
    et Ka'oha nui,
    Comment faire pour accéder à la liste complète des missionnaires des SSCC ayant oeuvré en Polynésie et particulièrement aux Marquises ?
    Très cordialement,
    Jacques Iakopo Pelleau

Ajouter un commentaire